Courtoisie: Arcmtl Archive Montréal. Crédit: Marc Ngui 2020

Expozine à tout prix! Une édition 2020 virtuelle

Expozine, la foire annuelle des petit.e.s éditeurs.trices, bandes dessinées et fanzines de Montréal, est de retour pour une 19e édition malgré la pandémie, au grand bonheur de ses exposant.e.s et de ses fans, du 1er au 6 décembre 2020.

On s’est entretenu avec Louis Rastelli, directeur et cofondateur d’Expozine (mais aussi d’Arcmtl, l’organisme derrière le festival), qui a confié à Bain public culturel les détails exclusifs de cette édition spéciale.

Expozine, une institution montréalaise bien-aimée

Depuis près de 20 ans, Expozine offre un espace d’expression à un grand nombre d’auteurs.trices, d’artistes et d’éditeurs.trices indépendant.e.s, qui attendent impatiemment cette tribune pour partager leurs nouvelles créations avec le grand public. Chaque année, le festival nous fait découvrir le foisonnement du milieu des publications underground montréalais dans une atmosphère festive, conviviale et inclusive, dans les vastes sous-sols d’église.

Courtoisie: Expozine. Vue capturée lors de l’édition 2019 d’Expozine.

Or, comme pour plusieurs autres salons du livre cette année, les organisateurs.trices se sont efforcé.e.s de trouver des solutions créatives pour ne pas annuler l’événement. Mais comment s’y prend-t-on pour tenir dans un format Covid-friendly une foire de l’édition «imprimée» qui rassemble d’ordinaire 250 exposant.e.s et autour de 15 000 visiteurs.euses?

Grâce au numérique, vous l’avez sans doute deviné!

2020: une programmation virtuelle hybride

C’est une programmation en deux temps, deux volets, que nous proposent les organisateurs.trices. La foire physique de deux jours sera remplacée par une foire virtuelle interactive diffusée en direct les 5 et 6 décembre 2020.

À cette occasion, des éditeurs.trices et auteurs.trices auront 5 minutes pour présenter leurs nouveaux titres en direct et le public pourra simultanément interagir, poser des questions et laisser des commentaires.

De plus, une nouvelle section spéciale sera ajoutée au site web d’Expozine où le public pourra parcourir des dizaines de nouvelles publications et commander en un clic des exemplaires auprès des éditeurs.trices et des auteurs.trices. Pour avoir une idée de ce à quoi ça ressemblera, il n’y a qu’à visiter la galerie virtuelle de la foire Volume 3 MTL: L’Art et le Livre, petite «sœur» d’Expozine, tenue deux mois plus tôt. Organisée par la même équipe, elle a d’ailleurs servi de «prototype», pourrait-on dire, ー réussi ー pour Expozine!

Courtoisie: Volume Mtl - Facebook. Crédit: Design de Juliette Duhé

L’autre volet s’échelonne du 1er au 4 décembre. Une variété de lectures littéraires, de présentations préenregistrées et de visites filmées dans des librairies indépendantes de Montréal viendront préparer la programmation des 5 et 6 décembre. En effet, l’équipe a saisi l’opportunité de promouvoir les librairies locales et d’encourager l’achat des livres d’Expozine directement auprès d’elles.

Si l’année a été difficile pour les librairies indépendantes, Louis Rastelli nous rappelle qu’elles sont toujours ouvertes, elles! Bref, une belle idée qui ajoute un touche réelle, physique et dynamique à la programmation en nous faisant «sortir» de notre salon!

Cette année, le quartier général d’Expozine sera la galerie Anteism située dans le Mile-Ex où seront enregistrées les séances en livestream. Mais pour respecter les mesures Covid et limiter les rencontres, on alternera des contenus en direct et préenregistrés. Tous ces contenus seront ajoutés à la chaîne Youtube d’Arcmtl qui, en passant, inclut également les vidéos de Volume 3 MTL.

Troquer son kiosque pour l’écran

En travaillant sur le format spécial, plusieurs questions se sont imposées chez les organisateurs.trices: «Quel aspect d’Expozine souhaitons-nous absolument recréer? Comment préserver l’esprit d’Expozine?»

Le contact physique avec l’objet livre est bien sûr le premier ingrédient de la recette Expozine. Ainsi, il a été demandé à tous les exposant.e.s d’envoyer leurs publications à Arcmtl. Malgré la pandémie, il semblait nécessaire que les animateurs.trices puissent avoir un objet physique à pointer, à tenir, à feuilleter pendant les vidéos.

L’autre ingrédient magique d’Expozine, ce sont les interactions. Grâce au live chat, les exposant.e.s ー qui ne se tiendront plus derrière leur kiosque ー auront tout de même l’opportunité d’interagir, d’échanger de façon informelle avec leur public et leurs fans pendant l’événement, et même au-delà. Le visuel créé cette année donne d’ailleurs bien le ton de cette édition «connectée»!

La quarantaine: pas que du négatif!

Louis Rastelli d’Arcmtl note que la quarantaine est un thème omniprésent à travers les publications reçues en 2020. Rien d’étonnant quand on sait que les auteurs.trices travaillent toute l’année en vue de sortir leurs imprimés à temps pour Expozine. L’apparition du hashtag «quaranzine» ー de la contraction de quarantine/fanzine ー en fait foi et permet déjà d’explorer d’un coup d’œil les variations colorées et amusantes sur ce thème.

Courtoisie: Instagram. Recherche avec hashtag #quaranzine sur Instagram.

L’événement auquel on a tout particulièrement hâte est le dévoilement-lancement de Dial-A-Poem / Allô-Poèmes, le nouveau projet d’Expozine en réaction à la pandémie, visant à rester connecté malgré le confinement. Inspiré de Fortner Anderson dans les années 1980, le salon lance une ligne téléphonique que le public pourra appeler afin d’écouter des auteurs.trices lire leurs poèmes récents de 2-3 minutes en français ou en anglais, grâce au système de répondeur téléphonique.

À chaque semaine, jusqu’en mars 2021, on pourra découvrir des œuvres différentes préenregistrées tandis que le compte Instagram d’Expozine aidera à promouvoir les poètes participant.e.s. Restez à l’affût, le numéro sera annoncé au cours de la soirée du vendredi 4 décembre!

Les solutions numériques trouvées pour défier le confinement renforceront l’accessibilité et l’universalité du festival par rapport à son format habituel en présentiel.

L’effort de sous-titrage bilingue de toutes les vidéos permettra aux personnes malentendantes et sourdes d’accéder aux contenus, tout comme les publics des deux langues officielles. Les personnes en mobilité réduite et les personnes situées à l’extérieur de la ville et du pays pourront également participer à la foire grâce au téléversement de tous les contenus audiovisuels sur le web.

«Si normalement les conférences et lectures comptent quelque 30 à 40 personnes réunies dans un café ou dans une salle, ironiquement, on pourrait avoir plus de monde cette année grâce au format virtuel!», souligne Louis Rastelli, directeur et cofondateur d’Expozine.

Exceptionnellement, les organisateurs.trices ne pouvaient charger de frais de participation aux exposant.e.s, car il est impossible de garantir les chiffres de ventes habituels de la foire. Malgré tout, si les exposant.e.s font un grand nombre de ventes condensées dans les 2 jours de la foire, iels bénéficieront cette année de la visibilité de la plateforme d’Expozine afin de poursuivre leurs ventes même post-festival.

«Comme beaucoup d’institutions, l’objectif cette année est surtout de maintenir l’engagement de notre public, notre visibilité et notre ”marque” en vie», explique Louis Rastelli.

Cependant, une foire virtuelle implique aussi moins de main-d’œuvre et élimine le besoin de location d’espace et de tables. Seuls quelques équipements numériques étaient nécessaires (caméras, capture cards, etc.) dont Arcmtl s’était déjà doté pour Volume 3 MTL. 

Finalement, Expozine 2020 aura une durée de vie élastique, car les archives seront disponibles sur la chaîne Youtube d’Arcmtl tandis que la section Foire restera en ligne tout l’hiver facilitant les achats.

Tous les détails et URL des événements diffusés sur le web seront annoncés sur la page Facebook d’Expozine et sur la page d’accueil d’expozine.ca.

Sur ce, place à la magie d’Expozine, nouveau genre! Hashtag #expozinemtl.

Share on facebook
Facebook