A Four Chambered Heart : une plateforme alternative

Qui dit confinement, dit découverte. Découverte de soi, en l’occurrence. De son corps, ses envies et ses désirs.

Contrairement à ce qu’aimerait la bienséance conservatrice, la masturbation est maintenant une pratique régulièrement abordée par le biais d’illustrations artistiques et accessibles sur les réseaux sociaux, à travers des groupes de soutien féministes, et soutenue comme une démonstration d’amour propre et de désir légitime. Femmes, hommes et personnes non binaires sont alors invité.e.s à s’accorder quelques minutes de plaisirs mérités, découvrir leur corps autrement et ainsi bénéficier de cette jouissance qui fut si longtemps diabolisée.

Vous le savez déjà, le plaisir solitaire peut s’accompagner de supports visuels, qu’ils soient graphiques ou littéraires. Et oui, nous allons parler de pornographie.

Loin de conseiller les grandes enseignes pornographiques populaires pour toutes les raisons éthiques, morales et politiques concevables, laissez-moi vous introduire au phénomène culturel A Four Chambered Heart.

Il peut sembler incongru de considérer à prime abord une œuvre pornographique comme une œuvre d’art légitime. Selon l’autrice et professeure à l’Université du Québec à Montréal Julie Lavigne, il s’agit de la «posture de l’auteure […] qui distingue l’art érotique de la pornographie sur des bases artistiques, esthétiques et de finalité (commerciale ou artistique)» (LAVIGNE, Julie. La traversée de la pornographie : politique et érotisme dans l’art féministe, 2014). Cette différence débattue entre pornographie artistique et pornographie commerciale tiendrait principalement du jugement moral, des goûts et des valeurs des institutions artistiques dominantes.

Dans un souci d’esthétique marginal où s’émancipent les vidéos pornographiques de ceux considérés comme vulgaires, A Four Chambered Heart s’introduit comme une plateforme en ligne où les représentations sexuellement explicites bénéficient d’un regard sérieux relatif à celui posé face aux formes d’art élevées.

Le projet A Four Chambered Heart est mis sur pied notamment en révolte face à l’apprentissage des arts en milieux académiques et en réaction aux représentations sexuelles oppressantes accessibles gratuitement sur les plateformes digitales. Les intentions sont précises: développer l’esthétique du sexe et les différentes possibilités artistiques, philosophiques et sociologiques à partir des images pornographiques. Cette plateforme d’émancipation du genre pornographique et de reconsidération positive des représentations sexuellement explicites est ici détachée de l’industrie du divertissement traditionnel pour adulte et conservateur en rejetant toute association à des boîtes de productions existantes et reconnues dans ce milieu, permettant de cette façon aux œuvres d’évoluer à distance presque égale entre les genres artistiques et l’étiquette populaire pornographique. Les œuvres vidéo rendent compte d’univers sexuels réalistes ou, au contraire, purement fantasmés, où sont explorés les thèmes les plus inédits auxquels la pornographie dite mainstream ne porte que très peu attention.

On y retrouve une généreuse sélection de vidéos pornographiques ainsi qu’une catégorie dédiée aux images fixes. Vex Ashley, directrice et la tête du projet, nous dit qu’elle s’intéresse principalement à l’aspect étrange, voire dérangeant et dégoûtant des pratiques sexuelles pouvant être introduites aux représentations pornographiques. Fini les coïts en duo hétérosexuel sur un lit queen au décor plastique, ici les liquides les plus incongrus et les environnements les plus extravagants sont à l’honneur. L’instauration d’une atmosphère particulière est privilégiée contre la représentation platonique des corps et des actes sexuels, faisant des œuvres de A Four Chambered Heart une expérience immersive dans tous les sens.

Cette collaboration indépendante est rendue possible par la participation des performeuses et des performeurs, de leur expertise technique et artistique, et apparaît aujourd’hui en ligne comme une plateforme aux représentations pornographiques contemporaines où les spectatrices et les spectateurs sont invité.e.s à observer le sexe selon de nouvelles perspectives. A Four Chambered Heart existe à partir des dons reçus par son public et des paiements issus des abonnements mensuels permettant de visionner les vidéos en entier pour une somme de 9$ par mois.

S’il est coutume de s’abonner à Spotify pour consommer de la musique ou à Netflix pour écouter ses séries préférées, la nouvelle norme serait celle d’encourager les travailleuses et les travailleurs du sexe pour ce qui à trait à notre consommation d’images pornographiques. Joignant avec justesse l’art et le fantasme, le projet de Vex Ashley saura vous surprendre et vous offrir, je l’espère, le carburant nécessaire à l’aboutissement de cette année compliquée.  

There’s a lot of pain and suffering out there. I think there needs to be more joy, and love, and orgasms in the world. We are a pleasure-negative society. Suffering is much more acceptable. And I want to tell women that they are sexually powerful beings, but they often don’t get in touch with it because they are socialized to please men. – Annie Sprinkle

Share on facebook
Facebook